Comment entretenir son paddle gonflable ?

Comment entretenir son paddle gonflable ?

Même si les accessoires de plage et de sports nautiques sont robustes, ils nécessitent un entretien régulier. En effet, les paddles gonflables s’usent facilement au cours des utilisations. Afin d’éviter toutes détériorations précoces, vous devez constamment prendre soin de votre planche, que ce soit avant, durant et après utilisation. Cela vous permet également d’optimiser sa longévité. Ci-après quelques recommandations concernant l’entretien optimal de votre paddle gonflable !

Toujours gonfler son paddle gonflable à la bonne pression

En général, la pression des paddles gonflables est indiquée autour de la valve. Il s’agit de la pression maximum à respecter impérativement. Certainement, plus la pression est supérieure, plus le Stand-Up Paddle sera rigide. Quoi qu’il en soit, il n’est pas toujours indispensable de gonfler le paddle jusqu’à la pression suprême spécifiée. Dorénavant, la plupart des planches disposent d’une épaisseur de 15 cm ou 6 pouces. Même à basse pression, cela attribue une rigidité considérable. Par exemple, la valve d’un SUP Key West spécifie une pression maximale de 15 PSI. Mais vous pouvez surfer avec une pression de 13 PSI sans peine.

Quid des marques de qualité supérieure comme Starboard ou Red Paddle, leurs modèles de race/course sont fréquemment gonflés à 22 PSI environ. Veillez à ne jamais franchir la pression maximum préconisée. N’hésitez pas à consulter notre comparatif gonfleurs de paddle pour davantage de détails sur les marques et modèles de SUP existants.

Ne pas exposer son paddle gonflable aux rayons de soleil

Il est impérativement déconseillé de laisser le paddle gonflable sous le soleil entre deux usages. Par exemple, vous êtes en pleine virée entre amis et vous profiterez d’une petite calanque éloignée pour pique-niquer tranquillement. Pensez toujours à protéger votre paddle gonflable contre la forte chaleur et les rayons de soleil même pendant une petite pause.

A cet effet, vous pouvez dégonfler un tout petit peu votre planche s’il fait vraiment trop chaud. Et mettez-le à l’ombre. Si jamais vous ne trouvez aucune zone d’ombre où mettre votre paddle, laissez-la tout simplement dans l’eau. Sachez que la chaleur globale du paddle gonflable sera limitée par la fraîcheur de l’eau. Toutefois, vous devez toujours accrocher votre planche, sinon l’eau l’emportera. Par ailleurs, vous pouvez également réduire la pression du paddle de 3 PSI. Cela permet de réduire les impacts négatifs de la chaleur sur votre SUP, notamment le risque de cassure.

En principe, les rayons UV ainsi que la chaleur en trop sont carrément nuisibles pour les paddles gonflables.  Effectivement, si le SUP est trop exposé aux rayons UV, le PVC va rapidement se décolorer. Cela va engendrer l’apparition de taches noires et la planche va vieillir beaucoup plus tôt que prévu. Quid de la chaleur, elle va provoquer un risque de fracture en raison de la pression interne trop élevée. Aussi, les colles employées afin de fusionner les diverses parties des paddles vont perdre leur efficacité à cause de la chaleur. Les pads des planches risquent de présenter des bulles.

Le stockage du paddle gonflable

Si vous disposez d’assez de place, vous pouvez entreposer votre paddle board en le gonflant autour de 8 à 10 PSI. Cela vous permet de le stocker droite ou horizontalement contre un mur sans aucune restriction physique. Par contre, veillez à ne jamais stocker votre planche déformée ou avec du poids dessus. Cela risque de la vriller pour de bon.

Vous pouvez également ranger votre paddle gonflable plié et parfaitement sec dans un lieu ventilé. Evitez de le rouler trop de manière trop comprimée et laissez un tout petit peu d’air dedans. Pour rouler votre planche comme il faut, dégonflez un peu puis fermer la valve. Il est préférable de rouler le paddle sur un petit pré sec et sans chardons. Evitez impérativement de le rouler sur du sable. Avant de rouler le SUP, retirez le reste de sable qui est plutôt abrasif à l’aide d’une petite brosse. Une petite serviette fera également l’affaire.

rangement ideal d'un paddle board

Afin de protéger les ailerons du paddle gonflable, placez des brassards ou un bloc de mousse sur les ailerons. Ne vous inquiétez pas, ces derniers sont fournis avec vos ailerons en plastiques fixes. Effectivement, il arrive parfois que les ailerons prennent leurs formes quand le paddle est comprimé dans son sac de transport.

Dans bien des cas, il peut être indispensable de rectifier les ailerons fixes tordus après une conservation prolongée. Dans cette optique, vous pouvez simplement employer un séchoir à cheveux pendant un certain temps. Les ailerons vont pouvoir retrouver leur forme originale grâce à l’air chaud. Pour le cas des planches gonflables équipées d’un aileron central détachable, vous devez enlever l’aileron durant l’entreposage. Cela permet de préserver le boitier d’aileron. Ce kit de réparation de paddle gonflable vous aidera à réparer votre SUP en cas de besoin.

Le rinçage du SUP, un bon geste d’entretien

Après l’usage de votre paddle gonflable, le rinçage est l’une des étapes extrêmement importantes en matière d’entretien. Le rinçage poursuit trois principales optiques. Au premier chef, il sert à retirer les impuretés du SUP. Ensuite, il permet de vérifier si le paddle gonflable est toujours en parfait état de fonctionnement. Enfin, rincer votre planche sert à éviter l’apparition et la propagation des putréfactions et de mauvaises odeurs croupies.

La raison principale de cette opération d’entretien du paddle gonflable se réfère à l’usage que vous faites de votre dispositif. En réalité, lorsque vous surfez sur l’océan ou sur des eaux douces, les algues et les rebuts plastiques vont s’y agripper. Avec le temps, ils risquent de détruire votre embarcation si jamais vous ne vous en débarrassez pas après chaque usage.

Quant à la seconde raison, elle vous permet de contrôler si jamais il existe un trou à un endroit ou à un autre du Stand-Up Paddle. Grâce au rinçage, vous pouvez facilement détecter les moindres éclatements sur votre planche, aussi minimes soient-ils. A cet effet, votre sécurité sera optimisée, car un SUP troué ou lacéré est tout simplement inutilisable sur les eaux. Il risquerait facilement de vous faire sombrer.

Quid du troisième motif du rinçage, il préserve la planche gonflable contre les puanteurs causées par l’humidité et les champignons. Vous devez impérativement rincer votre paddle gonflable à l’eau douce et claire, lorsqu’il est encore gonflé puis dégonflé. Après, essuyez la planche à l’aide d’un tissu sec avant de le stocker pendant un bon bout de temps. Et si jamais vous n’avez particulièrement pas trop l’occasion de rincer complètement votre SUP, vous devez impérativement rincer le pin de votre valve. Bon ride à toutes et tous !

Laisser un commentaire